lundi 19 octobre 2015

La Rosalie des Alpes

Bonjour,

La Rosalie des Alpes, ce coléoptère thermophile qui est l’un des plus grands, des plus beaux et des plus rares d’Europe a été une nouvelle fois observé à Saillon en été 2015 sur le chemin de la carrière de marbre. Cet insecte discret se reconnaît facilement à la couleur bleu ciel et noire de ses élytres. Protégée en Europe centrale où sa capture est interdite, la Rosalie vit essentiellement dans les forêts de hêtres, quoique, en région méditerranéenne, on l’a observée sur d’autres arbres. Le climat de Saillon est trop sec pour le hêtre qui pousse cependant dans une petite zone proche de la carrière de marbre grâce à la présence d’eau souterraine dans ce secteur. Ce lieu était appelé autrefois « es Fontana » et des sources y sourdent encore aujourd’hui. La Rosalie pond dans le bois mort et les larves n’éclosent que si le bois est réchauffé par les rayons du soleil durant plusieurs années. En effet, il peut se passer de 2 à 4 ans entre la ponte et le développement complet de la Rosalie qui, après une dernière nymphose, émerge de sa loge en août pour une durée de vie de quelques semaines. 

Source : Institut fédéral de recherche WSL, Birmensdorf, www.wsl.ch

Une Rosalie sur un timbre poste suisse de 2002
Une Rosalie photographiée à Saillon en 2015.

Publication de M. Comby Gérard




                       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire